Archive for the ‘SMSA – Sécurité Alimentaire’

Filières : Abattoirs de volailles français : manque d’hygiène et inspections bâclées

14 février 2014 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Gestion de crise - Fraude, Hygiène, SMSA - Sécurité Alimentaire

La France est épinglée par Bruxelles.

Agriculture et agroalimentaire : des objectifs à dix ans

20 janvier 2014 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Economie - Entreprises - Distribution, Environnement, Management, Marketing, SMSA - Sécurité Alimentaire

L’examen du projet de Loi d’Avenir pour l’agriculture, l’alimentaire et la forêt, va occuper l’agenda du ministre, Stéphane Le Foll, toute cette semaine en séance publique à l’assemblée nationale. L’objectif pour le gouvernement n’est pas moins qu’une projection dans la France de 2025. En faisant un choix de positionnement pour l’agriculture et les industries agroalimentaires, face aux évolutions rapides du marché.

Tags:

La marque Hénaff est en orbite et contribue au bien-être des astronautes

18 décembre 2013 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Economie - Entreprises - Distribution, évènement, SMSA - Sécurité Alimentaire

L’EFSA développe ses travaux sur l’évaluation des risques cumulatifs

10 décembre 2013 Auteur: vsoldat Catégorie(s): contaminants, SMSA - Sécurité Alimentaire

L’EFSA présente ses conclusions sur la pertinence du concept de mode d’action dissemblable dans le cadre de ses travaux en cours dans le domaine de l’évaluation des risques cumulés des résidus de pesticides dans les aliments. Cet avis scientifique vient compléter les travaux antérieurs de l’EFSA visant à développer une méthodologie permettant d’identifier et de regrouper des pesticides qui présentent des propriétés toxicologiques similaires dans un organe ou un système spécifique, tel que le système nerveux central ou la thyroïde.

Dans l’avis portant sur la pertinence du mode d’action dissemblable et son application dans le cadre de l’approche de l’évaluation des risques cumulés, le groupe scientifique sur les produits phytopharmaceutiques et leurs résidus (PPR) a conclu que :
•Le concept de l’addition des doses devrait être utilisé comme moyen d’évaluer la toxicité combinée de mélanges de substances agissant selon des modes d’action dissemblables. Le concept d’addition des doses implique que chaque substance chimique, quelle que soit sa concentration, contribue à la toxicité globale du mélange.
•Dans la pratique d’évaluation des risques, les substances causant le même résultat indésirable dans le même organe ou système organique devraient être regroupées dans des groupes d’évaluation cumulatifs (GEC).

doc pdf

Viande de cheval : des emplois à sauver

09 octobre 2013 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Gestion de crise - Fraude, SMSA - Sécurité Alimentaire

Cinq mois après la révélation de la présence de viande de cheval dans des plats cuisinés, l’avenir de Spanghero et de ses 230 salariés est devenu un enjeu symbolique. Deux offres sont en compétition, émises par Delpeyrat associé à Deveille, et par Laurent Spanghero, le fondateur de la PME de Castelnaudary. Mais la crise dépasse le cas de Spanghero. illustration avec la liquidation de Fraisnor et la nouvelle stratégie de Findus France.

Sécurité des denrées alimentaires : AFNOR vous guide pas à pas dans l’application de la norme ISO 22000

09 octobre 2013 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Règlementation - Normes, SMSA - Sécurité Alimentaire

L’ISO 22000 fait partie des normes internationales phares et délivre des exigences pour la mise en œuvre d’un système de management de la sécurité des denrées alimentaires. Un projet de norme AFNOR donne des recommandations générales pour appliquer cette norme. Donnez votre avis jusqu’au 7 octobre 2013

Candia s’implante en Chine via la création d’un réseau de distribution en propre

09 octobre 2013 Auteur: vsoldat Catégorie(s): SMSA - Sécurité Alimentaire, Traçabilité logistique

Manger bio, c’est bon pour l’eau

09 octobre 2013 Auteur: vsoldat Catégorie(s): contaminants, Développement Durable, SME - Environnement, SMSA - Sécurité Alimentaire

La France est le 1er pays utilisateur de pesticides en Europe et le 3ème dans le monde. Utilisés par les agriculteurs et les jardiniers, les pesticides sont à l’origine d’une pollution diffuse qui contamine toutes les eaux continentales : cours d’eau, eaux souterraines et zones littorales. Si aujourd’hui la consommation de produits bio est envisagée par les consommateurs comme un acte responsable vis à vis de leur propre santé et de la protection de l’environnement, la question de la préservation de la ressource en eau est un autre enjeu  qui nécessite d’être mis en avant.

Le film « Manger bio, c’est bon pour l’eau », financé par l’agence de l’eau vise à informer le grand public sur la préservation de la ressource en eau et la protection des captages d’eau vis-à-vis des pesticides.

Voir la vidéo

‘NCT Food Supply Chain Security: A European Forum’, Brussels, Belgium

09 octobre 2013 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Emballages, évènement, SMSA - Sécurité Alimentaire

The NCT Food Supply Chain Security: A European Forum’ will be held from 23 to 24 October 2013 in Brussels, Belgium.

Professionals in food security and supply chain management will gather to discuss the necessary steps to mitigate the issues surrounding food safety.

With increasingly interdependent global food chains, this event aims to highlight the potential threats that breaches in the food supply chain may cause.

Participants will discuss best practices for enhanced food security, consumer rights and the role of the food industry.

Contact person:For further information, please visit:
http://ib-consultancy.com/events/event/42-nct-food-supply.html

Remarks:

Category:Events

Data Source Provider:INSCATECH

Document Reference:Based on an event announcement

Subject index:Food

Programme Acronym: MS-B C

Les objets en bois et en bambou sont-ils aptes au contact alimentaire ?

08 octobre 2013 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Emballages, SMSA - Sécurité Alimentaire

La DGCCRF a mené une enquête afin de contrôler l’aptitude au contact alimentaire des objets en bois et en bambou (bols, couverts, planches à découper, plateaux, coupelles, mortiers…) ainsi que le respect de la réglementation générale relative au contact alimentaire.
Les contrôles se sont déroulés chez les responsables de la première mise sur le marché (fabricants et transformateurs, importateurs et introducteurs identifiés, notamment chez les importateurs de produits d’Asie du Sud-Est) et à la distribution (vente d’ustensiles de cuisine et d’articles de table au détail, vente aux professionnels de l’agroalimentaire, enseignes à marque culinaire, jardineries ou enseignes de vente à distance).
Ils ont porté sur l’étiquetage, la traçabilité, les bonnes pratiques de fabrication, la déclaration de conformité ainsi que sur la nature de l’essence de bois utilisée, les traitements fongicides éventuels du bois, les vernis / revêtements et adhésifs, les éléments indésirables (métaux lourds, formaldéhyde, phtalates…).
Les manquements constatés portent en premier lieu sur l’étiquetage, absent ou incomplet. S’agissant de l’aptitude au contact alimentaire des produits, le taux d’anomalie est de 13,8% et ne concerne que des objets en bambou, avec par exemple la migration de formaldéhyde ou de phtalates.

source vigial – copyright vigial