Archive for the ‘Gestion de crise – Fraude’

Intoxication alimentaire : Quick obtient le non-lieu

28 septembre 2014 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Gestion de crise - Fraude

Une ordonnance de non-lieu vient d’être rendue par le juge d’instruction dans le cadre de l’affaire impliquant le restaurant Quick de Cap Sud d’Avignon, suite au décès d’un jeune homme de 14 ans en mars 2011 (voir l’article Résultats de l’enquête sur la mort d’un adolescent à Avignon). Il n’a finalement pas été établi de lien de cause à effet entre le repas pris par l’adolescent au soir du 21 janvier 2011 et son décès, survenu le lendemain à la suite d’une toxi-infection alimentaire. La décision de non-lieu sera prochainement notifiée aux différentes parties de ce dossier, conformément aux réquisitions du parquet.

Source www.vigial.com – copyright vigial

Chine : saisie de bonbons contaminés

28 septembre 2014 Auteur: vsoldat Catégorie(s): contaminants, Gestion de crise - Fraude

La police chinoise a saisi près de 12 tonnes de bonbons à base de yaourt contaminés à la mélamine, un contaminant chimique qui avait défrayé la chronique en 2008 pour avoir provoqué le décès de 6 enfants et l’intoxication de milliers d’autres en Chine.
Cette fois, les bonbons contaminés ont été saisis dans la province du Guangdong, dans le sud du pays. Le directeur de l’usine ayant produit les bonbons a été placé en détection. Une opération destinée à identifier l’ensemble des acteurs impliqués dans cette affaire a également été lancée dans 12 provinces du pays. Les autorités chinoises n’ont pas précisé si des produits contaminés avaient été mis sur le marché.

Source www.vigial.com – copyright vigial

Espagne : fraude massive à l’étiquetage de la bonite

28 septembre 2014 Auteur: spierre Catégorie(s): étiquetage, Gestion de crise - Fraude

Une étude de l’université San Pablo CEU a révélé une fraude de grande ampleur sur l’étiquetage de la bonite du Nord, ou thon blanc (Thunnus alalunga), en Espagne. Des étiquetages non-conformes, correspondant à d’autres espèces de poisson (Thunnus albacares, Euthynnus alletteratus, Auxis rochei, Katsuwonus pelamis, Thunnus obesus ou Sarda sarda), ont été détectés pour un tiers (32,5%) des 40 marques analysées. À noter que l’ensemble des produits frauduleux étaient vendus surgelés.

Source www.vigial.com – copyright vigial

Forte hausse des intoxications aux champignons

28 septembre 2014 Auteur: vsoldat Catégorie(s): contaminants, Gestion de crise - Fraude, microbiologie

Selon l’Institut de veille sanitaire (InVS), 240 cas d’intoxications aux champignons ont été répertoriés en France entre le 1er juillet et le 17 août, contre 95 cas pour la même période de 2013. Quatre régions du sud sont particulièrement concernées par cette recrudescence : Midi-Pyrénées, Rhône-Alpes, Languedoc-Roussillon et Provence-Alpes-Côte d’Azur. L’InVS estime que cette augmentation s’explique essentiellement par le temps pluvieux qui a fait apparaître de manière précoce les champignons cette année.

Source www.vigial.com – copyright vigial

Belgique : du porc dans 6% des plats à base de bœuf

28 septembre 2014 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Gestion de crise - Fraude

Selon les chiffres dévoilés par le Service public fédéral de l’économie (SPF Économie), 16% des échantillons de viande de bœuf fraîche et de plats préparés à base de viande bovine testés en 2013 en Belgique ont révélé la présence de traces de viande de porc. Dans 6% des cas, la proportion de viande de porc mise en évidence était significative (supérieure à 1%). 3 échantillons contenant du porc ont également révélé la présence de viande de cheval.

Source www.vigial.com – copyright vigial

Des sucres ajoutés dans près d’un miel sur trois

28 septembre 2014 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Additifs Alimentaires - Ingrédients, Gestion de crise - Fraude

Selon les résultats d’une nouvelle série de tests de l’UFC Que Choisir, du sucre ajouté a été mis en évidence dans 6 miels sur 20 échantillons analysés, soit près d’1 sur 3. Les tests ont été menés sur des miels bon marché vendus en grandes surfaces, la plupart étant des produits importés présentant d’importants défauts de traçabilité.
L’UFC rappelle que la réglementation interdit tout ajout de produits alimentaires (sucres ou sirops industriels) ou d’additifs dans les produits vendus comme étant du miel.

Source www.vigial.com – copyright vigial

Alerte à l’huile frelatée à Hong Kong

28 septembre 2014 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Gestion de crise - Fraude

Les autorités sanitaires hongkongaises effectuent actuellement des prélèvements dans les rayons des supermarchés et les restaurants pour déterminer l’éventuelle présence d’huile frelatée provenant d’une usine de Taïwan au cœur d’un scandale alimentaire.
Selon les autorités taïwanaises, une usine locale aurait illégalement mélangé de l’huile recyclée à de l’huile de saindoux, qu’elle aurait ensuite revendu à la société Chang Guann Co, leader de la production d’huiles alimentaires à Taiwan. Le propriétaire de l’usine a été arrêté et placé en détention provisoire dans le cadre de cette affaire au cours du weekend. Au total 243 tonnes d’huiles usagées a été revendue à au moins 900 restaurants et boulangeries de Taïwan. Les autorités hongkongaises tentent désormais de déterminer si des produits à base d’huile frelatée se sont retrouvés dans les rayons des magasins.

Source www.vigial.com – copyright vigial

Un foyer de Listeria fait 15 morts au Danemark

28 septembre 2014 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Gestion de crise - Fraude, microbiologie

Le Statens Serum Institut (SSI) a confirmé le décès de 15 personnes dans le cadre d’une épidémie d’infections à Listeria monocytogenes en cours au Danemark. Au total, 38 personnes ont été contaminées par la bactérie. L’origine de l’épidémie a pu être reliée à des « rullepølse », une spécialité danoise à base de porc roulé et épicé. 30 produits, dont du saucisson et des hot dogs, ont été retirés de la vente et le producteur a suspendu son activité.

Source www.vigial.com – copyright vigial

Bruxelles va durcir les règles d’identification des chevaux

28 septembre 2014 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Gestion de crise - Fraude, Règlementation - Normes, Traçabilité logistique

Une proposition de la Commission visant à réviser les règles d’identification des chevaux a été approuvée la semaine dernière par les experts des États membres de l’UE. Le règlement révisé prévoit un système européen plus fiable et plus sûr pour l’enregistrement et l’identification des chevaux dans l’UE. L’un de ses objectifs fondamentaux est d’éviter que les chevaux à exclure de la chaîne alimentaire ne soient abattus accidentellement ou frauduleusement à des fins de consommation humaine.
Les nouvelles règles exigeront que les poulains soient dotés d’un passeport unique comportant un numéro d’identification unique, et ce avant leur premier anniversaire. Ce passeport fera aussi office de dossier médical et accompagnera le cheval toute sa vie. Tous les chevaux nés après le 1er juillet 2009 devront porter une micropuce. Des caractéristiques techniques de sécurité ont également été mises en place pour réduire le risque de falsification des passeports.
La création d’une base de données centralisée obligatoire dans tous les États membres aidera les autorités compétentes à mieux contrôler la délivrance des passeports par les différents organismes habilités à les émettre. Pour les détenteurs, elle simplifiera aussi considérablement les procédures de mise à jour des données d’identification, à la fois dans le passeport et dans la base de données de l’organisme émetteur.
Le règlement s’appliquera à partir du 1er janvier 2016. Toutefois, les pays de l’UE ne disposant pas encore d’une base de données centralisée auront jusqu’au 1er juillet 2016 pour en mettre une en place.

Source www.vigial.com – copyright vigial

Portugal : saisie de 775.000 œufs et 19,8 tonnes d’ovoproduits

28 septembre 2014 Auteur: spierre Catégorie(s): Additifs Alimentaires - Ingrédients, Gestion de crise - Fraude, Traçabilité logistique

L’Autorité de sécurité alimentaire et économique du Portugal (ASAE) a annoncé la saisie de près de 775.000 œufs frais et 19,8 tonnes d’ovoproduits dans un centre de tri et de conditionnement d’œufs situé dans la région de Leiria. Une procédure judiciaire a été ouverte pour manque de traçabilité, absence de marquage, indication de la DLC incorrecte et absence d’autorisation pour le stockage d’ovoproduits. Selon l’ASAE, la valeur totale des produits saisis se monte à 133.000 euros

Source www.vigial.com – copyright vigial