Archive for février, 2011

Les absorbeurs d’oxygène constituent la meilleure méthode de conservation des amandes

28 février 2011 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Additifs Alimentaires - Ingrédients, Nouvelles technologies - process, R&D, SMSA - Sécurité Alimentaire

Dans le cadre d’une étude visant à mesurer l’impact de l’irradiation, des emballages actifs, du conditionnement sous atmosphère modifiée et des conditions de stockage sur le maintien de la qualité des amandes entières, crues et non décortiquées, des chercheurs grecs ont découvert que la simple utilisation d’un absorbeur d’oxygène est la méthode de conservation la plus efficace.
Les travaux publiés dans la revue « Journal of Food Science and Agriculture » montrent que les amandes non ionisées (processus d’irradiation) conservées à 20°C avec un absorbeur d’oxygène gardent une qualité acceptable pendant près d’un an, indépendamment des conditions d’éclairage et des matériaux de conditionnement avec barrière d’oxygène utilisés.
Les chercheurs ont également observé que de faibles doses de rayons ionisants donnent de meilleurs résultats d’un point de vue sensoriel que de fortes doses.

Copyright Vigial pour plus d’information www.vigial.com

L’EFSA approuve une allégation santé pour la thiamine

28 février 2011 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Nutrition, Règlementation - Normes

L’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) vient d’approuver une allégation relative aux effets de la thiamine (vitamine B1) sur le développement et la fonction neurologique des nourrissons et des enfants de moins de trois ans. La demande d’allégation avait été déposée par le producteur allemand HiPP.

copyright vigial pour plus d’information www.vigial.fr

Un label Qualité chez Quick.

28 février 2011 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Gestion de crise - Fraude, SMQ - Management de la qualité

QSEDistribution

Suite à la mort d’un jeune consommateur, la chaîne de restauration rapide Quick a décidé de mettre en place une certification qualité pour l’ensemble de ses restaurants. Le label ne sera attribué qu’aux établissements remplissant l’intégralité des exigences du référentiel interne, axé sur le plan de maîtrise sanitaire et la démarche HACCP.

Deux études espagnoles confirment les bienfaits de l’huile d’olive

28 février 2011 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Additifs Alimentaires - Ingrédients, Economie - Entreprises - Distribution, Nutrition

Deux nouvelles recherches espagnoles ont confirmé les propriétés bénéfiques et le rôle de l’huile d’olive vierge extra dans la prévention des troubles digestifs et des maladies cardiovasculaires. Les deux études menées par les laboratoires de biochimie et physiopathologie de la Faculté vétérinaire de l’université de Saragosse mettent en évidence le rôle déterminant du squalène

Entreprises : Euralis poursuit la construction de son pôle alimentaire

25 février 2011 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Economie - Entreprises - Distribution

Le groupe coopératif regroupe ses branches gastronomie (Montfort et Rougié) et traiteur (Stalaven) en un seul pôle alimentaire

Contractualisation : Casino intègre les coûts de production

25 février 2011 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Economie - Entreprises - Distribution, Emballages

Un contrat prévoit la répercussion dans le prix d’achat de l’évolution des prix de la matière première mais aussi de l’énergie et des emballages

Une expérimentation : le Certiphyto 2009-2010

25 février 2011 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Développement Durable, Economie - Entreprises - Distribution, Environnement, SMQ - Management de la qualité

Le 4ème axe du plan Ecophyto 2018 « former à la réduction et à la sécurisation des pesticides » prévoit la mise en place d’un dispositif de formation et d’évaluation des connaissances pour l’ensemble des utilisateurs de produits phytosanitaires.

Pour réaliser cet objectif, le décret n°2009-1619 du 18 décembre 2009 créé, à titre expérimental, le « Certiphyto 2009-2010 ». Le Certiphyto permet aux professionnels d’être en règle pour tout achat et application de produits phytosanitaires. Il deviendra obligatoire pour l’acte d’achat de produits phytopharmaceutiques professionnels d’ici 2014.

Ce certificat est expérimenté jusqu’au 31 juillet 2010. Il porte sur des connaissances relatives à l’usage raisonné des produits phytopharmaceutiques et comporte la mention d’une des 4 spécialités suivantes :

  • Usage agricole des produits phytopharmaceutiques : UA
  • Usage non agricole des produits phytopharmaceutiques : UNA
  • Conseil en produits phytopharmaceutiques : C
  • Délivrance- Distribution-Vente de produits phytopharmaceutiques : DDV

Attention ! : Le « certiphyto 2009-2010 » ne remplace ni l’agrément des entreprises, ni le certificat pour les distributeurs et applicateurs de produits antiparasitaires (DAPA) résultant des articles L. 254-1 et suivants du code rural.

Réglementation : nouveau règlement n°10/2011 du 14 janvier 2011 concernant les plastiques destinés au contact des aliments

24 février 2011 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Emballages, Règlementation - Normes

Ce règlement abroge la directive 2002/72 du 6 août 2002 relative aux matériaux et objets en matière plastique destinés à entrer en contact avec les aliments ainsi que toutes les directives modificatives et les directives 80/766 et 81/432 décrivant les méthodes analytiques de vérification de la migration et du contenu résiduel de chlorure de vinyle monomère.

Bleu-Blanc-Coeur, une démarche d’avenir pour le bien-être nutritionel

24 février 2011 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Additifs Alimentaires - Ingrédients, Nutrition, Signes officiels de qualité

L’association Bleu-Blanc-Cœur est née en l’an 2000 de la rencontre entre un agriculteur et un agronome, convaincus du bienfait d’une alimentation équilibrée en oméga 3 et oméga 6. Pour arriver à cela, des alternatives sont proposées aux agriculteurs pour modifier l’alimentation de leurs animaux ce qui met à disposition du consommateur des aliments dont la composition nutritionnelle est améliorée.


Jean-Pierre Pasquier, éleveur laitier dans l’Ile et Vilaine et président de l’association est convaincu des bienfaits d’une meilleure teneur en oméga 3 des aliments. Il alimente ses vaches le plus possible avec de l’herbe pâturée, source nutritive la plus riche en oméga 3. En hiver, lorsque l’herbe n’est plus disponible dans les champs, l’assiette des vaches comprend de la luzerne, du lin, du colza permettant de rétablir le déséquilibre des fourrages conservés. Et les vaches se portent mieux. Elles ont un poil plus luisant et supportent beaucoup mieux les éventuelles maladies. Mais ce n’est pas tout. Elles le rendent aussi très bien tout au long de l’année au travers leur lait et leur viande beaucoup plus riche en oméga 3. C’est pour lui une question d’éthique « Ma mission est de nourrir les gens et je me dois de la réaliser pour qu’ils soient en bonne santé. »

Docteur Mano, micronutritioniste présent sur le stand nous explique l’intérêt d’un bon équilibre entre oméga 6 et oméga 3. « L’élément qui a le plus changé dans notre alimentation en 50 ans est la quantité d’oméga 6 par rapport à celle d’oméga 3. Il est passé de 5 à 22 alors que notre corps requiert un rapport de 5 pour être en bonne santé. » Cet équilibre est en effet important « Les oméga 6 ont des propriétés pro inflammatoire alors que les oméga 3 réalisent un effet anti-inflammatoire. Cela influe sur notre santé et induit un excès de masse graisseuse. » C’est ainsi que la consommation de produits certifiés par Bleu-Blanc-Cœur permet de concourir à l’amélioration de cet équilibre.

Afin que nous puissions retrouver dans notre assiette le plus possible d’aliments issus de cette démarche, l’association Bleu-Blanc-Cœur participe activement à ce que des entreprises agro-alimentaires adhèrent. Par exemple, Candia a créé un Grand Lait naturellement riche en oméga 3 que l’on peut retrouver en grande et moyenne surface. Nathalie Kerhoas, directrice de l’association juge important la vulgarisation auprès du grand public « 2011 est une année ambitieuse, nous serons présents au salon Diétecom, dans les cantines scolaires, à la semaine du développement durable entre autre. Le fait d’exposer sur le salon nous permet aussi de sensibiliser un large public. »

Si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet rendez-vous sur www.bleu-blanc-coeur.com pour retrouver la liste des produits et des recettes notamment.

Multivac s’emballe pour les hautes pressions

24 février 2011 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Emballages, Nouvelles technologies - process

Multivac s’est associé à l’allemand Uhde High Pressure Technologies pour développer un système automatique de conditionnement et de traitement hautes pressions. L’objectif est d’améliorer la rentabilité de l’opération.