Archive for juin, 2011

E. coli : le lien avec les steaks confirmé par les analyses

21 juin 2011 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Gestion de crise - Fraude, microbiologie

Les huit cas de contamination par une souche virulente de la bactérie E. coli sont bien liés à un lot de steaks hachés surgelés, ont annoncé lundi les directions générales de l’Alimentation et de la Santé. Deux des huit enfants hospitalisés à Lille en fin de semaine dernière ont pu regagner leur…

Tags:

Escherichia coli ou la bactérie tueuse d’hommes et de marché

21 juin 2011 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Gestion de crise - Fraude, Hygiène, microbiologie

Il aura fallut cinq semaines de traque intense pour trouver le responsable de cette première crise estampillée « agriculture biologique » : la souche Escherichia coli entérohémorragique O104:H4, causant diarrhées banales ou sanglantes pouvant évoluer, chez les sujets sensibles, vers le syndrome hémolytique et urémique (SHU). Mais contrairement à ce qui avait été avancé par les autorités […]

Tags:

Des réactions rapides en cas de problèmes : Les alertes sanitaires

21 juin 2011 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Gestion de crise - Fraude

Lorsqu’un affichage en supermarché demande aux consommateurs de rapporter des produits ou de ne pas les consommer, cela signifie qu’une alerte sanitaire a été déclarée.


C

  • Un problème constaté sur un produit

    A l’occasion des analyses effectuées par les professionnels dans le cadre de leurs autocontrôles, ou d’analyses réalisées par les services officiels, des problèmes, appelés « non-conformités », peuvent être constatés. Il peut s’agir de problèmes sanitaires, mais aussi de problèmes au niveau de l’aspect ou du goût des aliments.

  • L’existence de malades

    Maux de tête, fièvre, nausées ou douleurs abdominales apparaissant après un repas peuvent être le signe d’une intoxication alimentaire, plus ou moins grave suivant l’agent pathogène incriminé et le type de malade (un enfant, une personne âgée ou immunodéprimée est beaucoup plus vulnérable). En cas de doute sur la qualité sanitaire de la nourriture ingérée, et surtout si deux personnes ou plus ayant mangé ensemble présentent les mêmes symptômes, il faut consulter un médecin car il s’agit généralement d’une toxi-infection alimentaire collective (TIAC).
    La loi oblige les médecins, les laboratoires et les responsables d’établissements de restauration collective à signaler ces toxi-infections alimentaires collectives aux directions départementales interministérielles en charge de la protection des populations, afin que des mesures adaptées soient prises rapidement.

Qui est en charge du suivi des alertes ?

es alertes ont deux types d’origine :

Des surfaces de travail intelligentes pour l’alimentaire

16 juin 2011 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Hygiène, microbiologie

Des chercheurs américains développent des surfaces de travail possédant une activité antimicrobienne régénérable.

Une équipe américaine de l’Université du Massachussetts (Amherst) cherche à développer une nouvelle méthode pour modifier les surfaces de travail des usines de transformation alimentaires en ajoutant un revêtement nanométrique contenant un composé antimicrobien ayant la capacité de régénérer sa capacité antimicrobienne.

L’objectif de l’équipe américaine est d’incorporer à divers matériaux (plastiques et acier inoxydable) une structure chimique composée de N-halamines. Les N-halamines sont des composés organiques azotés liés à des halogènes, connus par leur efficacité antimicrobienne. L’activité antimicrobienne du revêtement ainsi déposé se régénère après une désinfection à l’eau de Javel.

Les études menées par l’équipe américaine montre que la technologie développée permet de réduire de 5 log les populations de germes Gram + et Gram – comme Listeria monocytogenes et Escherichia coli. Ils tentent maintenant d’optimiser la durée de vie du revêtement antimicrobien et de démontrer également la stabilité du revêtement vis-à-vis de l’abrasion mécanique et des solutions de nettoyage.

Pour l’instant, cette technique n’a été testée qu’au stade laboratoire sur de petites surfaces. L’objectif est donc de pouvoir l’adapter à l’industrie sachant que cette technologie existe déjà pour le textile en milieu hospitalier. Elle pourrait s’appliquer aux joints, plans de travail et convoyeurs.

Contact :

Julie M. Goddard

University of Massachusetts

Department of Food Science

Amherst

MA 01003

Etats-Unis d’Amérique

Courriel: goddard@foodsci.umass.edu

Ce communiqué a été rédigé à partir de l’article :

« Scientists developing ‘rechargeable’ antimicrobial layer for food processing surfaces » ; R. Harrington ; FoodProductionDaily.com, 24-Feb-2011,

http://www.foodproductiondaily.com/Processing/Scientists-developing-rechargeable-antimicrobial-layer-for-food-processing-surfaces

Mentionné et commenté dans :

« Veille scientifique et technique des filières bovines et ovines » – Bulletin n°16 – Avril 2011 ; Adiv, Institut de l’Elevage, Interbev, 43 pages

Et dans :

« Promethiaa » ; n°105, du 15 au 30 avril 2011 ; CTCPA

Source : vigiviande

Viandes et charcuteries à nouveau mises à l’index

16 juin 2011 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Nutrition

Le rapport de l’Anses publié jeudi 26 mai renouvelle les recommandations pour limiter la consommation de viandes de boucherie et de charcuterie. Le Centre d’information des viandes et la Fédération des industriels charcutiers traiteurs réagissent à ces conclusions.

Cette peseuse associative prend soin des produits fragiles

16 juin 2011 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Nouvelles technologies - process

Comment faire du poids constant avec des produits tels que les fruits et légumes, c’est-à-dire fragiles et de taille/poids variable ? La réponse de Yamato sur Interpack 2011 …

Tags:

Le laboratoire national de référence prêt à détecter l’O104:H4

16 juin 2011 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Gestion de crise - Fraude, microbiologie

Alors que l’aliment incriminé dans la crise sanitaire allemande est toujours recherché, l’E. coli O104:H4 à l’origine de 23 morts est de mieux en mieux identifiée. Le laboratoire national de référence de Lyon a reçu les protocoles de détection PCR et le profil génétique de la bactérie.

Rencontres Technologiques « Et si demain on vous obligeait à réduire la teneur en sel de vos produits ? »

16 juin 2011 Auteur: vsoldat Catégorie(s): évènement, Nutrition

Vitagora®, Bourgogne Innovation, Bourgogne Développement, ARD Franche-Comté, Franche-Comté Technologies, Welience, ARIA Bourgogne, ARIATT Franche-Comté, ISBA, et Alimentec ont décidé d’organiser à l’attention des PME agroalimentaires des rencontres technologiques, le 16 juin prochain à Lons-le-Saunier.     Intitulée « Et si demain on vous obligeait à réduire la teneur en sel de vos produits ? », […]

Performance énergétique : la norme internationale ISO 50001 vient d’être publiée

16 juin 2011 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Développement Durable, Economie - Entreprises - Distribution

La nouvelle norme internationale ISO 50001 sur les systèmes de management de l’énergie vise l’amélioration de la performance énergétique de toute organisation. Elle pourrait avoir un impact sur 60% de la demande d’énergie mondiale selon l’Agence Internationale de l’Energie. Parution le 15 juin.

Bilan de l’opération collective Développement durable & responsabilité sociétale en Région Nord-Pas de Calais

16 juin 2011 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Développement Durable, Economie - Entreprises - Distribution

Quatorze entreprises du Nord-Pas de Calais témoignent sur leur démarche de développement durable initiée dans le cadre de l’opération collective « Développement durable & responsabilité sociétale » pilotée par le Groupe AFNOR et soutenue par le Conseil Régional et la DIRECCTE Nord-Pas de Calais.