Archive for juillet, 2011

Croc’Info va croquer le soleil du mois d’août !

26 juillet 2011 Auteur: spierre Catégorie(s): Economie - Entreprises - Distribution

Bon été …. et rendez-vous en septembre pour Croquer l’info !

L’équipe Croc’Info

Des emballages actifs antioxydants à base de thé vert

25 juillet 2011 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Emballages, Nouvelles technologies - process

Des emballages actifs antioxydants à base de thé vert

Les extraits de thé verts peuvent être utilisés dans les films EVOH (copolymères d’éthylène-alcool de vinyle) pour produire des emballages actifs antioxydants, selon les résultats d’une recherche espagnole.
L’étude publiée dans la revue « Journal of Agriculture and Food Chemistry » conclut que les films à base d’extraits de thé verts peuvent convenir à tout type d’aliment, de gras à aqueux, pour ralentir le processus d’oxydation des produits fragiles. Les extraits de thé vert présentent également l’avantage d’être riches en polyphénols. Selon les chercheurs de l’université de Saragosse, ce nouveau type d’emballage actif pourrait constituer une bonne alternative à l’ajout d’antioxydants dans les produits alimentaires ou au conditionnement sous atmosphère modifiée.

Source : www.vigial.com

Tags:

L’EFSA publie sa cinquième série d’évaluations relatives à des allégations de santé fonctionnelles génériques

25 juillet 2011 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Règlementation - Normes

Le 30 juin 2011, le groupe scientifique NDA de l’EFSA a finalisé l’évaluation de la totalité des allégations de santé fonctionnelles génériques qui devaient être examinées pour cette date. Avec la publication de cette cinquième série d’avis scientifiques, l’EFSA ajoute 536 nouvelles allégations aux 2 187 allégations publiées à ce jour. Un groupe de 35 allégations restantes sera publié en juillet 2011. La Commission européenne et les États membres prendront ensuite en considération les conseils scientifiques de l’EFSA pour prendre des décisions concernant la possibilité d’autoriser de telles allégations pour des produits alimentaires.

L’EFSA est en étroite liaison avec la Commission européenne et prête à fournir toute assistance supplémentaire nécessaire dans le cadre de l’évaluation des allégations de santé fonctionnelles génériques.

Parmi les 536 allégations évaluées dans cette dernière série, les résultats favorables concernent notamment le lien entre des fibres diététiques spécifiques et le cholestérol sanguin, les fibres de céréales et la fonction intestinale, les boissons riches en glucides et en électrolytes et les performances d’endurance, un faible taux de sodium et la pression sanguine, les fibres alimentaires et une augmentation réduite du glucose sanguin après les repas, la mélatonine et l’endormissement, et un régime alimentaire très basses calories en relation avec le poids corporel.

D’autres allégations de cette série ont été reçu une évaluation défavorable parce que les experts du groupe scientifique NDA ont conclu qu’elles n’étaient pas suffisamment spécifiques — comme des allégations évoquant «la santé des femmes» ou «l’énergie mentale» — ou qu’elles se rapportaient à des catégories de denrées alimentaires jugées trop larges — comme «les fruits et légumes» ou «les produits laitiers» — pour pouvoir être associées à des effets spécifiques. D’autres allégations ont reçu une évaluation défavorable parce qu’elles n’étaient étayées par aucune étude menée chez l’homme. De telles études sont en effet essentielles pour établir qu’il existe bien une relation de cause à effet entre la denrée alimentaire ou la substance concernée et l’effet bénéfique allégué pour la santé.

Cette série d’avis sera suivie d’une sixième série d’évaluations de 35 allégations en juillet 2011.

Source www.vigial.com

Un kit de détection portable pour les agents pathogènes alimentaires

25 juillet 2011 Auteur: vsoldat Catégorie(s): microbiologie

Veredus Laboratories (Singapour) a annoncé le lancement d’un kit de détection mobile capable de détecter en deux heures les principaux virus et bactéries responsables d’intoxications alimentaires. Le système a été développé en collaboration avec la société suisse ST Microelectronics.
D’après Rosemary Tan, PDG de Veredus Laboratories, « VereFoodborne » est conçu pour détecter simultanément 10 à 12 agents pathogènes, dont Escherichia coli (y compris E. coli O157 et E. coli O104), Salmonella, Listeria et Campylobacter. Le diagnostic est basé sur la transcription inverse de l’ARN viral, l’amplification de l’ADN par PCR et une puce ADN pour la détection des agents biologiques cibles.

source : www.vigial.com

Allemagne : lancement du réseau national d’alerte à la dioxine

25 juillet 2011 Auteur: vsoldat Catégorie(s): contaminants, SMSA - Sécurité Alimentaire

Conséquence du scandale de la dioxine survenu en début d’année en Allemagne, le Conseil fédéral a approuvé le 17 juin une proposition visant à introduire un système d’alerte pour les aliments destinés à la consommation humaine et animale, dans le cadre du Plan d’action pour la protection des consommateurs et de la chaîne alimentaire. Le texte vient renforcer la législation allemande sur la surveillance des dioxines, prévue par la loi sur l’alimentation. Désormais, les producteurs d’aliments destinés à l’alimentation humaine et animale ont l’obligation de transmettre à l’Office fédéral pour protection des consommateurs et la sécurité alimentaire tous les résultats des tests de dioxine pratiqués en interne sur leurs produits. Les laboratoires ont également l’obligation de rapporter aux autorités compétentes tout résultat impliquant des substances indésirables.

source : www.vigial.com

Entrée en vigueur du nouveau règlement européen sur les aliments pour animaux

25 juillet 2011 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Règlementation - Normes

Le règlement 575/2011 publié le 17 juin dernier vient renforcer la sécurité des aliments pour animaux à travers la création d’un nouveau catalogue des matières premières autorisées dans les produits destinés à l’alimentation animale. Le règlement entre en vigueur aujourd’hui dans toute l’Union européenne.
Le nouveau catalogue permet désormais aux fabricants d’aliments pour animaux d’utiliser des dénominations ou des expressions plus précises pour la mise sur le marché de leurs produits. Une mesure destinée à renforcer la transparence et la traçabilité.

source : www.vigial.com

Nouveau film antibactérien

25 juillet 2011 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Hygiène, microbiologie

Nouveau film antibactérien

Une entreprise espagnole a développé un nouveau film alimentaire garantissant une protection efficace contre les contaminations. Selon Derprosa, société basée à Alcalá la Real dans le sud de l’Espagne, ce nouveau film en polypropylène offre une solution rapide et efficace au problème de contamination microbienne rencontré par les industriels en réduisant de 99,9% la croissance des bactéries en contact avec le film. Des tests en laboratoire ont démontré son efficacité contre E. coli et S. aureus.

Source : www.vigial.com

allégation

25 juillet 2011 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Règlementation - Normes

Règlement (UE) no 665/2011 de la Commission du 11 juillet 2011 relatif à l’autorisation et au refus d’autorisation de certaines allégations de santé portant sur les denrées alimentaires et faisant référence à la réduction du risque de maladie

allégation

25 juillet 2011 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Règlementation - Normes

Règlement (UE) no 666/2011 de la Commission du 11 juillet 2011 concernant le refus d’autoriser certaines allégations de santé portant sur les denrées alimentaires autres que celles faisant référence à la réduction du risque de maladie ainsi qu’au développement et à la santé infantiles.

Espagne : le secteur des produits de la mer entame des réflexions sur le mercure

25 juillet 2011 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Additifs Alimentaires - Ingrédients, SMSA - Sécurité Alimentaire

20/07/2011

Les représentants du département des pêches du ministère de l’Agriculture, de l’Agence espagnole de sécurité alimentaire (AESAN) et des professionnels de l’extraction et de la transformation des produits de la mer, se sont réunis pour analyser les dernières données scientifiques ayant conduit l’AESAN à formuler des recommandations sur le mercure.
Le 14 avril dernier, l’AESAN a en effet recommandé aux femmes enceintes et allaitantes ainsi qu’aux enfants de moins de 30 mois de limiter leur consommation de certains poissons riches en mercure, comme le thon ou l’espadon.
Les participants à la réunion se sont mis d’accord sur le fait les différentes études et analyses réalisées ces dernières années permettent de garantir que les bénéfices apportés par le poisson dépassent largement les risques potentiels. Néanmoins, il a été convenu de créer un groupe de travail chargé d’évaluer les stratégies à mettre en œuvre pour une meilleure gestion intégrale de la commercialisation des produits de la mer.

Source www.vigial.com