Archive for juin, 2013

Lancement de l’opération Alimentation Vacances 2013

25 juin 2013 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Economie - Entreprises - Distribution

L’Opération Alimentation Vacances (OAV) se déroulera cette année du 15 juin au 15 septembre 2013. Elle mobilise près de 4.000 agents du Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, et permet de renforcer les contrôles en matière de sécurité sanitaire des aliments dans les secteurs qui n’exercent leur activité qu’en période estivale et ceux qui connaissent une activité accrue durant cette période.
Cette opération s’inscrit dans le cadre d’une coopération interministérielle : l’Opération Interministérielle Vacances, à laquelle participent les services de l’État en charge de la sécurité sanitaire, de la concurrence, de la consommation, de la répression des fraudes, des douanes et de la santé.

Cet été, la surveillance sera prioritairement concentrée sur :
– la restauration (classique, rapide, à emporter),
– les métiers de bouche (boucheries et poissonneries),
– les grandes et moyennes surfaces (GMS) et commerces d’alimentation générale,
– les marchés et événements festifs, ainsi que les transports de denrées.

Les contrôles porteront principalement sur l’hygiène des denrées, le respect des températures de conservation des produits, le respect des procédures de nettoyage, ainsi que sur la formation du personnel, notamment saisonnier, aux principes généraux d’hygiène. Les contrôles seront par ailleurs renforcés dans les centres aérés, les colonies de vacances et les camps sous toile.

source vigial copyright vigial

Enquête de la DGCCRF sur la conformité des viandes hachées

25 juin 2013 Auteur: vsoldat Catégorie(s): étiquetage, Gestion de crise - Fraude

A la suite de la réclamation d’un fabricant belge de steak haché destiné à la restauration rapide, des investigations ont été conduites par la DGCCRF. Les analyses effectuées sur les prélèvements réalisés ayant fait apparaitre de mauvais résultats (présence de tissus -cœur, os- ou de matières premières -protéines végétales- non autorisés dans les steaks hachés), le Service National des Enquêtes a initié une enquête élargie à plusieurs fournisseurs européens.
Onze interventions ont ainsi été effectuées chez des grossistes s’approvisionnant sur le marché européen, conduisant à dix prélèvements chez cinq d’entre eux. Seuls deux résultats sur dix se sont révélés conformes. Sur les huit autres prélèvements, les manquements constatés ont concerné :
– la présence de protéines végétales en quantité importante résultant d’une incorporation volontaire ;
– la présence de traces de protéines végétales résultant d’une contamination fortuite ;
– la présence de tissu non annoncé sur l’étiquetage ;
– la présence d’additifs non autorisés dans les préparations de viande.

Au regard des pratiques constatées sur une dizaine de grossistes, une nouvelle enquête plus étendue sera réalisée prochainement.

source : vigial copyright vigial

 

Portugal : enquête sur une fraude dans la filière poisson

25 juin 2013 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Gestion de crise - Fraude

L’Autorité de sécurité alimentaire et économique du Portugal (ASAE) enquête actuellement sur un possible cas de fraude impliquant des plats cuisinés surgelés. Selon une information publiée par le quotidien national Diário de Notícias, du gratin de morue à la crème de marque Polegar, commercialisé par l’enseigne Jumbo, serait composé en réalité d’une espèce de la famille des liparidés (poisson-escargot) non autorisée au Portugal. L’ASAE précise que l’affaire n’implique pas de danger pour la santé des consommateurs.

source : vigial copyright vigial

Viandes et produits laitiers : un audit russe la semaine prochaine

25 juin 2013 Auteur: vsoldat Catégorie(s): SMSA - Sécurité Alimentaire

Les autorités sanitaires russes (Rosselkhoznadzor) auditeront 22 établissements français des filières viandes et produits laitiers du 17 au 28 juin 2013. La logistique de la mission d’inspection a été confiée à FranceAgriMer, en appui de la DGAL. Selon FranceAgriMer, « la Fédération de Russie constitue un débouché majeur pour les produits agricoles et agroalimentaires français avec un chiffre d’affaires export de 800 millions d’euros par an dont 200 millions d’euros pour les filières concernées ».

source vigial copyright vigial

Pas d’accord de libre échange en vue entre le Canada et l’UE

25 juin 2013 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Economie - Entreprises - Distribution

À l’issue d’une rencontre avec François Hollande à l’Élysée, le Premier ministre du Canada Stephen Harper a refusé vendredi de fixer une date limite aux négociations de libre échange entre le Canada et l’Union européenne, laissant entendre qu’un accord ne serait pas conclu prochainement.
Une date butoir pour la conclusion des négociations entre le Canada et l’UE a déjà été repoussée à plusieurs reprises depuis le début des pourparlers en mai 2009. Les dossiers litigieux concernent en particulier les exportations de bœuf et de porc canadien vers l’UE et les ventes de produits laitiers européens au Canada.

source vigial copyright vigial

Emballages : 2 nouveaux matériaux approuvés par l’Efsa

25 juin 2013 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Emballages

Deux matériaux destinés au contact alimentaire viennent de recevoir le feu vert de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa). Le groupe scientifique sur les matériaux en contact avec les aliments, les enzymes, les arômes et les auxiliaires technologiques (groupe CEF) a approuvé l’usage du 1,4:3,6-dianhydrosorbitol en tant que co-monomère pour la production de polyesters (demandant : SK Chemicals, Corée du Sud), et celui d’un absorbeur d’oxygène à base de fer développé par Albis Plastic (Allemagne).

Source Vigial copyright vigial

Bilan de l’Opération Interministérielle Vacances 2012

25 juin 2013 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Economie - Entreprises - Distribution, SMSA - Sécurité Alimentaire

Dans le cadre de l’Opération Interministérielle Vacances 2012, les agents de la DGCCRF ont effectué 31.439 interventions dans 28.284 établissements spécialisés dans différents secteurs d’activité : offres touristiques sur internet, transport, activités de loisirs et produits alimentaires. Au total, près de 107.000 vérifications ont été opérées.

Dans le secteur alimentaire, les contrôles ont été effectués en GMS, dans la restauration et dans les commerces de bouche. Les manquements les plus couramment observés concernent :
– le non-respect des règles générales d’hygiène des locaux et des denrées, les températures de conservation excessives, l’absence d’autocontrôle et de traçabilité des produits, l’absence de formation de base à l’hygiène des acteurs de la remise directe (professionnels comme salariés « temporaires »), en particulier en restauration et à la distribution ;
– l’utilisation abusive du terme boulangerie dans le secteur de la boulangerie-pâtisserie ;
– une certaine approximation dans les étiquetages informatifs dans le secteur des fruits et légumes.

Dans le domaine de la restauration, les contrôlés ont donné lieu à 235 mesures administratives et 7,9% de procès verbaux pour la restauration classique (contre 215 et 7,2% en 2011), et à 45 mesures administratives et 5,6% de PV pour la restauration rapide (contre 139 et 4,7% en 2011).

Dans le secteur de la distribution, les anomalies le plus souvent constatées concernent l’information sur les prix et les conditions de vente, l’étiquetage des denrées, la tromperie et la publicité de nature à induire en erreur, l’hygiène et les températures de conservation.
Les 8.928 vérifications réalisées chez 2.364 commerçants non sédentaires ont donné lieu à 163 PV et 48 mesures administratives.
En GMS, les 5.428 vérifications réalisées dans 1.304 établissements ont donné lieu à 162 PV et 48 mesures administratives.

source vigial copyright : vigial

 

Chine : vers la révision de la loi sur la sécurité alimentaire

25 juin 2013 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Economie - Entreprises - Distribution, Gestion de crise - Fraude, SMSA - Sécurité Alimentaire

La révision de la loi sur la sécurité alimentaire est désormais inscrite à l’agenda du Conseil des affaires de l’État de la République populaire de Chine pour cette année. Cette révision aura pour but de renforcer la portée de la loi et de restaurer la confiance des consommateurs après la série de scandales alimentaires récemment mis à jour en Chine. Il s’agira de la première révision du texte, quatre ans après sont entrée en vigueur.

source vigial copyright vigial

Présentation des résultats du projet FLABEL

25 juin 2013 Auteur: vsoldat Catégorie(s): étiquetage, Nutrition

Lancé il y a trois ans, le projet FLABEL (Food Labelling to Advance to Better Education for Life) a été le premier programme de recherche financé par l’UE à se pencher sur l’étiquetage des aliments. Son objectif était principalement d’étudier les facteurs qui mènent de l’étiquetage à l’alimentation en elle-même.
L’analyse de 37.000 produits alimentaires commercialisés en Europe a notamment démontré que les informations présentes sur les étiquettes alimentaires n’influencent que très peu la décision d’achat des consommateurs. En Moyenne, un consommateur passe entre 25 et 100 millisecondes à inspecter les étiquettes alimentaires, un laps de temps trop court pour que les informations soient traitées de façon appropriée. L’étude a également montré que les consommateurs avaient besoin d’être motivés, par exemple, par un objectif de santé, pour prêter davantage attention aux informations alimentaires.
D’après les données FLABEL, l’option la plus encourageante pour accroître l’attention des consommateurs sur les étiquettes alimentaires serait de fournir des informations cohérentes sur les principaux éléments nutritifs et l’énergie à l’avant de l’emballage. Compléter ces informations par un logo de santé a également permis d’accroître l’attention et l’utilisation, notamment lorsque le consommateur est pressé.

source vigial copyright vigial

Italie : lait contaminé, arrestation de Renato Zampa

25 juin 2013 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Gestion de crise - Fraude

Après 6 mois d’enquête approfondie, Renato Zampa, le responsable de la coopérative laitière Cospalat, a été arrêté pour avoir mis sur le marché du lait contaminé par des aflatoxines. Il est accusé par le tribunal d’Udine de commerce d’aliments cancérigènes, fraude et falsification. 26 autres personnes sont aussi soupçonnées, dont 17 éleveurs de la coopérative. Le lait contaminé était vendu dans le Frioul, Vénétie, Toscane, Ombrie, Campanie et dans les Pouilles, comme lait frais ou à destination des fromageries.

source Vigial copyright vigial