Avis du BfR sur la migration d’amines aromatiques primaires à partir de matériaux imprimés en contact avec les aliments

28 septembre 2014 Auteur: vsoldat Catégorie(s): contaminants, Emballages

Certaines substances du groupe des amines aromatiques primaires, présentes notamment dans les pigments et les colorants, sont cancérigènes. Elles peuvent représenter un risque pour la santé en cas de présence dans des serviettes en papier ou des sachets imprimés ainsi que d’autres matériaux en contact des aliments, si elles migrent dans les denrées alimentaires. L’Institut fédéral allemand pour l’évaluation des risques (BfR) a réalisé une étude afin d’évaluer si les valeurs limites actuelles pour la migration de ces substances dans les denrées alimentaires fournissent une protection adéquate. Ses conclusions mettent en évidence la nécessité de réviser les limites de migration en vigueur pour les amines aromatiques primaires (non détectables au total avec une limite de détection de 0,01 mg/kg d’aliment). Le BfR considère également que le principe ALARA (« aussi bas que raisonnablement possible ») devrait s’appliquer pour ces substances. La migration dans les denrées alimentaires ne devrait pas être détectable avec une limite de détection de 0,002 mg/kg d’aliment. Enfin, les chercheurs allemands recommandent de n’utiliser dans les emballages en contact avec les aliments que des pigments de couleur ne contenant pas d’amines aromatiques cancérigènes.

Comments are closed.