L’Efsa se prononce sur la conservation des œufs

28 septembre 2014 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Additifs Alimentaires - Ingrédients, microbiologie, SMSA - Sécurité Alimentaire

Prolonger la durée de conservation des œufs à la maison ou chez le détaillant accroît les risques d’intoxication alimentaire à Salmonella, selon le dernier avis scientifique de l’EFSA sur les risques pour la santé publique associés aux œufs. Les experts ont concentré leur analyse sur le risque que représente Salmonella Enteritidis, la bactérie responsable du nombre le plus élevé de foyers d’infection associés aux œufs, dans l’UE.
Ils experts de l’EFSA ont examiné les effets de la prolongation de la date limite de vente et de la date limite de consommation des œufs consommés seuls ou en tant qu’ingrédients dans les aliments. Si la date limite de vente des œufs destinés à la consommation domestique est prolongée de 21 à 28 jours, le risque d’infection augmente respectivement de 40% pour les œufs cru et de 50% pour les œufs légèrement cuits. Dans le pire des cas, si la date limite de vente est de 42 jours et la date limite de consommation est de 70 jours, le risque est environ trois fois plus élevé qu’actuellement, tant pour les œufs crus que pour ceux légèrement cuits.
Les résultats sont similaires pour les œufs utilisés dans les établissements de restauration, qui sont habituellement achetés auprès de grossistes, sans passer par la vente au détail.

Source www.vigial.com – copyright vigial

Comments are closed.