C’est quoi l’antibiorésistance?

31 octobre 2013 Auteur: vsoldat Catégorie(s): microbiologie

C’est quoi l’antibiorésistance?

Les antibiotiques sont des médicaments capables d’entraîner la destruction de bactéries, ou l’arrêt de leur multiplication, qui sont à l’origine des maladies humaines et animales. Ils n’ont en revanche aucune action contre les virus.

L’antibiorésistance : une défense naturelle des bactéries face aux antibiotiques

L’apparition de l’antibiorésistance est un phénomène naturel de défense des bactéries vis-à-vis de l’action exercée par l’antibiotique qui est là pour détruire ou arrêter leur multiplication Certaines bactéries auparavant sensibles à l’antibiotique ne sont plus détruites ou leur multiplication n’est plus arrêtée.

C’est la bactérie qui devient résistante et non pas l’Homme ou l’animal.

Le développement de la résistance aux antibiotiques est devenu une préoccupation majeure en termes de santé humaine et animale.

Les risques pour la santé et pour l’Homme en cas d’antibiorésistance

L’apparition de résistance à un antibiotique a pour conséquence d’affaiblir l’efficacité de l’antibiotique dans le traitement des infections dues à la bactérie résistante chez l’animal ou l’Homme.

Les mécanismes de résistance peuvent aussi se propager dans l’environnement ou par l’alimentation, à d’autres bactéries qui développeront à leur tour, de nouvelles résistances à des antibiotiques de la même famille ou d’autres familles.

Ces phénomènes apparaissent plus ou moins rapidement selon les antibiotiques et les bactéries concernées et selon le volume d’antibiotique utilisé.

A terme, les conséquences sont le manque de moyens efficaces pour traiter certaines infections animales et humaines, surtout en l’absence de développement de nouveaux antibiotiques.

En savoir plus sur le plan EcoAntibio

Reportage : Dans le Finistère, un élevage de lapins réalise le « zéro » antibiotique

Retrouvez toutes les actions en faveur de l’agro-écologie sur l’espace « Produisons autrement »

États-Unis : renforcement de la surveillance des résidus dans les viandes

26 juillet 2012 Auteur: vsoldat Catégorie(s): contaminants

Le Service d’inspection de la sécurité alimentaire (FSIS) du département américain de l’agriculture a annoncé le renforcement des contrôles de résidus chimiques applicables pour les viandes, la volaille et les œufs.

Dans le cadre du programme national de contrôle des résidus (NRP), le protocole de tests sera prochainement étendu à de nouveaux résidus vétérinaires, pesticides, composés hormonaux et contaminants environnementaux. À travers l’utilisation de nouvelles méthodes d’analyse multi-résidus, le FSIS sera capable de tester en une fois jusqu’à 55 résidus de pesticides chimiques, 9 types d’antibiotiques, différents métaux et plus de 50 autres substances chimiques. Le nombre d’échantillons prélevés à l’abattoir sera également augmenté, passant de 300 à 800 chaque année.

copyright vigial www.vigial.com

Découverte d’un antibiotique prometteur pour la sécurité alimentaire

01 juillet 2012 Auteur: spierre Catégorie(s): microbiologie, SMSA - Sécurité Alimentaire

Des chercheurs de l’université de l’Illinois ont découvert un nouvel antibiotique, analogue à la nisine, qui pourrait être utilisé à la fois comme conservateur dans les produits alimentaires et pour le traitement de la mastite bovine.
La nisine, un antibiotique naturel du lait de vache, est autorisée aux États-Unis en tant qu’additif alimentaire depuis 1969 et constitue une solution non chimique contre certains agents pathogènes comme Listeria monocytogenes et Clostridium difficile. Cependant, la nisine est instable à haute température et dans les milieux à pH neutre. Le composé découvert par les chercheurs américains, appelé géobacilline, a la particularité de posséder une structure et une fonction similaires à celles de la nisine tout en étant plus stable. Ces travaux sont publiés dans la revue « Proceedings of the National Academy of the Sciences ».

De moins en moins de résidus d’antibiotiques dans la viande porcine

01 juillet 2012 Auteur: vsoldat Catégorie(s): contaminants, Economie - Entreprises - Distribution

L’Ifip (Institut du porc) dresse un état des lieux positif des résidus de médicaments dans la viande de porc : seulement une analyse effectuée sur 4000 est non conforme.

Nouveau test rapide pour la détection des antibiotiques .

14 juin 2012 Auteur: vsoldat Catégorie(s): contaminants, SMSA - Sécurité Alimentaire

DSM vient d’annoncer le lancement de Delvotest BLF, un kit de détection rapide des bêta-lactamines dans le lait. Le système délivre ses résultats en seulement 5 minutes, est facile d’utilisation et ne nécessite aucun équipement additionnel. Il est utilisable à tous les stades de la filière lait, de la ferme à l’usine de transformation.

vigial

Les 5 chantiers de l’ANSES

08 mars 2011 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Additifs Alimentaires - Ingrédients, Emballages, Environnement, HACCP, Hygiène, microbiologie, Nouvelles technologies - process, Nutrition, Règlementation - Normes, SMSA - Sécurité Alimentaire

Pour l’année 2011, l’ANSES axes ses priorités sur 5 thématiques:
OGM :études toxicologiques
Boissons énergisantes : enquêtes de consommation
Antibiorésistance : étude de développement
Polluants (ex bisphenolA, nanomatériaux, pesticides) : méthodes dévaluation
LMR : réévaluation du risque et effet cocktail

pour plus d’information : www.anses.fr

Stratégie de lutte contre la résistance des bactéries aux antibiotiques

07 septembre 2010 Auteur: vsoldat Catégorie(s): microbiologie

Vu sur le Blog d’Albert Amgar : cette vidéo explique simplement les nouvelles stratégies de recherche pour lutter contre la résistance aux antibiotiques. Articles similaires Hygiène et sécurité alimentaire : le blog d’Albert Amgar A découvrir : le nouveau site de Process Alimentaire Intelligence-agro .eu Découverte d’une protéine facilitant la transmission horizontale d’ADN entre bactéries […]