Chine : saisie de bonbons contaminés

28 septembre 2014 Auteur: vsoldat Catégorie(s): contaminants, Gestion de crise - Fraude

La police chinoise a saisi près de 12 tonnes de bonbons à base de yaourt contaminés à la mélamine, un contaminant chimique qui avait défrayé la chronique en 2008 pour avoir provoqué le décès de 6 enfants et l’intoxication de milliers d’autres en Chine.
Cette fois, les bonbons contaminés ont été saisis dans la province du Guangdong, dans le sud du pays. Le directeur de l’usine ayant produit les bonbons a été placé en détection. Une opération destinée à identifier l’ensemble des acteurs impliqués dans cette affaire a également été lancée dans 12 provinces du pays. Les autorités chinoises n’ont pas précisé si des produits contaminés avaient été mis sur le marché.

Source www.vigial.com – copyright vigial

Alerte à l’huile frelatée à Hong Kong

28 septembre 2014 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Gestion de crise - Fraude

Les autorités sanitaires hongkongaises effectuent actuellement des prélèvements dans les rayons des supermarchés et les restaurants pour déterminer l’éventuelle présence d’huile frelatée provenant d’une usine de Taïwan au cœur d’un scandale alimentaire.
Selon les autorités taïwanaises, une usine locale aurait illégalement mélangé de l’huile recyclée à de l’huile de saindoux, qu’elle aurait ensuite revendu à la société Chang Guann Co, leader de la production d’huiles alimentaires à Taiwan. Le propriétaire de l’usine a été arrêté et placé en détention provisoire dans le cadre de cette affaire au cours du weekend. Au total 243 tonnes d’huiles usagées a été revendue à au moins 900 restaurants et boulangeries de Taïwan. Les autorités hongkongaises tentent désormais de déterminer si des produits à base d’huile frelatée se sont retrouvés dans les rayons des magasins.

Source www.vigial.com – copyright vigial

Huile frelatée : arrestation à Taïwan

28 septembre 2014 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Additifs Alimentaires - Ingrédients, Gestion de crise - Fraude

Yeh Wen-hsiang, président de la société taïwanaise Chang Guann Co, a été placé en détention samedi pour soupçon de fraude dans le cadre de l’enquête sur la vente d’huile frelatée, un scandale sanitaire ayant déclenché une vague de rappels de produits alimentaires potentiellement contaminés (voir l’article Alerte à l’huile frelatée à Hong Kong).
Selon les enquêteurs, la société Chang Guann Co a acheté entre février et août 243 tonnes d’huiles usagées, provenant de friteuses et de collecteurs de graisse, à une usine opérant sans licence. Les huiles usagées ont ensuite été mélangées à du Saindoux et revendues à un millier de restaurants, boulangeries et fabriques alimentaires de Taïwan. Au total 782 tonnes de ce mélange frelaté ont été produites.

Source www.vigial.com – copyright vigial

Vers l’harmonisation des règlementations sur les compléments alimentaires en Asie du sud-est

28 septembre 2014 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Additifs Alimentaires - Ingrédients, Règlementation - Normes

10 ans après le lancement d’un projet d’harmonisation des législations encadrant la filière des compléments alimentaires dans les pays du sud-est asiatique, le processus semble toucher à sa fin. Selon Wai Mun Poon, spécialiste des affaires règlementaires dans les pays membres de l’AESAN (Association des nations de l’Asie du Sud-Est) auprès du cabinet de consultant EAS, l’ensemble des exigences fixées par les États entrés dans les négociations devraient être complétées d’ici novembre. Un accord devrait ensuite être signé par les pays de l’AESAN d’ici fin 2015, en vue d’une mise en application en 2016.

Source www.vigial.com – copyright vigial

Chine : 340 licenciés à la suite du scandale de la viande avariée

28 septembre 2014 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Gestion de crise - Fraude

La société Shanghai Husi Food Co, au cœur d’un scandale alimentaire ayant éclaté en juillet dernier en Chine (voir l’articleChine : des sanctions contre le fournisseur de viande de McDonald´s et KFC), a décidé de licencier 340 employés. Accusée d’avoir vendu de la viande avariée à des grandes chaînes de restauration rapide (dont KFC, McDonald’s, Pizza Hut, Dicos et Starbucks), l’activité de la société, filiale de l’Américain OSI, est au point mort depuis l’annonce du scandale. 226 employés et 114 sous-traitants, sur un total de 500 salariés, seront licenciés dès cette semaine. Parallèlement, l’enquête des autorités locales se poursuit

Source www.vigialcom – copyright vigial

Fin du contentieux sur le vin entre la Chine et l’Europe

24 mars 2014 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Additifs Alimentaires - Ingrédients, Gestion de crise - Fraude

Tags: , ,

La charcuterie française bientôt autorisée en Chine

10 décembre 2013 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Economie - Entreprises - Distribution

La France et la Chine ont signé un protocole d’accord en vue d’autoriser l’exportation de charcuterie française sur le marché chinois. Selon le ministre délégué à l’Agroalimentaire Guillaume Garot, ce protocole d’accord constitue la dernière étape avant l’agrément sanitaire des entreprises françaises de charcuterie. Dix entreprises françaises devraient ainsi obtenir le feu vert des autorités chinoises au premier trimestre 2014.

Candia s’implante en Chine via la création d’un réseau de distribution en propre

09 octobre 2013 Auteur: vsoldat Catégorie(s): SMSA - Sécurité Alimentaire, Traçabilité logistique

Du « faux bœuf » découvert en Chine

08 octobre 2013 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Gestion de crise - Fraude, SMSA - Sécurité Alimentaire

Les autorités chinoises ont saisie un lot de plus de 20 tonnes de fausse viande de bœuf, composée en réalité de viande de porc traitée aux produits chimiques. Six usines impliquées dans ce nouveau scandale ont été fermées.
Des additifs comme de la cire de paraffine et des sels chimiques étaient ajoutés à la viande pour modifier sa couleur afin de la faire passer pour du bœuf. Les produits étaient ensuite vendus à des commerçants et des marchés locaux.

Source Vigial – copyright Vigial

Chine : vers la révision de la loi sur la sécurité alimentaire

25 juin 2013 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Economie - Entreprises - Distribution, Gestion de crise - Fraude, SMSA - Sécurité Alimentaire

La révision de la loi sur la sécurité alimentaire est désormais inscrite à l’agenda du Conseil des affaires de l’État de la République populaire de Chine pour cette année. Cette révision aura pour but de renforcer la portée de la loi et de restaurer la confiance des consommateurs après la série de scandales alimentaires récemment mis à jour en Chine. Il s’agira de la première révision du texte, quatre ans après sont entrée en vigueur.

source vigial copyright vigial