175 produits chimiques dangereux dans les emballages alimentaires

28 septembre 2014 Auteur: vsoldat Catégorie(s): contaminants, Emballages

Selon une nouvelle étude de Food Packaging Forum, 175 substances chimiques ayant des propriétés dangereuses connues sont utilisées en toute légalité dans les matériaux en contact avec les aliments en Europe et aux États-Unis. Parmi les substances identifiées, certaines sont classées comme carcinogènes, mutagènes ou reprotoxiques, d’autres sont des perturbateurs endocriniens, ou encore persistantes et bioaccumulatives. 21 d’entre elles sont notamment reconnues comme substances extrêmement préoccupantes par l’Agence européenne des produits chimiques, en application du règlement REACH relatif à l’enregistrement, l’évaluation et l’autorisation des produits chimiques. Ces travaux sont publiés dans la revue « Food Additives and Contaminants ».

Source www.vigial.com – copyright vigial

Avis du BfR sur la migration d’amines aromatiques primaires à partir de matériaux imprimés en contact avec les aliments

28 septembre 2014 Auteur: vsoldat Catégorie(s): contaminants, Emballages

Certaines substances du groupe des amines aromatiques primaires, présentes notamment dans les pigments et les colorants, sont cancérigènes. Elles peuvent représenter un risque pour la santé en cas de présence dans des serviettes en papier ou des sachets imprimés ainsi que d’autres matériaux en contact des aliments, si elles migrent dans les denrées alimentaires. L’Institut fédéral allemand pour l’évaluation des risques (BfR) a réalisé une étude afin d’évaluer si les valeurs limites actuelles pour la migration de ces substances dans les denrées alimentaires fournissent une protection adéquate. Ses conclusions mettent en évidence la nécessité de réviser les limites de migration en vigueur pour les amines aromatiques primaires (non détectables au total avec une limite de détection de 0,01 mg/kg d’aliment). Le BfR considère également que le principe ALARA (« aussi bas que raisonnablement possible ») devrait s’appliquer pour ces substances. La migration dans les denrées alimentaires ne devrait pas être détectable avec une limite de détection de 0,002 mg/kg d’aliment. Enfin, les chercheurs allemands recommandent de n’utiliser dans les emballages en contact avec les aliments que des pigments de couleur ne contenant pas d’amines aromatiques cancérigènes.

Le point sur la réglementation relative aux matériaux destinés au contact alimentaire

28 septembre 2014 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Emballages, Règlementation - Normes, SMSA - Sécurité Alimentaire

La DGCCRF a publié une fiche générale relative à la réglementation des matériaux au contact des denrées alimentaires. Celle-ci a pour but de préciser les règles générales s’appliquant à tous les matériaux et objets destinés au contact des denrées alimentaires.

La CLCV fait condamner Candia pour publicité trompeuse

31 octobre 2013 Auteur: vsoldat Catégorie(s): étiquetage

Salons : Les neuf nominés aux Trophées de l’innovation Europack-Euromanut-CFIA 2013

31 octobre 2013 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Emballages, évènement

‘NCT Food Supply Chain Security: A European Forum’, Brussels, Belgium

09 octobre 2013 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Emballages, évènement, SMSA - Sécurité Alimentaire

The NCT Food Supply Chain Security: A European Forum’ will be held from 23 to 24 October 2013 in Brussels, Belgium.

Professionals in food security and supply chain management will gather to discuss the necessary steps to mitigate the issues surrounding food safety.

With increasingly interdependent global food chains, this event aims to highlight the potential threats that breaches in the food supply chain may cause.

Participants will discuss best practices for enhanced food security, consumer rights and the role of the food industry.

Contact person:For further information, please visit:
http://ib-consultancy.com/events/event/42-nct-food-supply.html

Remarks:

Category:Events

Data Source Provider:INSCATECH

Document Reference:Based on an event announcement

Subject index:Food

Programme Acronym: MS-B C

Les objets en bois et en bambou sont-ils aptes au contact alimentaire ?

08 octobre 2013 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Emballages, SMSA - Sécurité Alimentaire

La DGCCRF a mené une enquête afin de contrôler l’aptitude au contact alimentaire des objets en bois et en bambou (bols, couverts, planches à découper, plateaux, coupelles, mortiers…) ainsi que le respect de la réglementation générale relative au contact alimentaire.
Les contrôles se sont déroulés chez les responsables de la première mise sur le marché (fabricants et transformateurs, importateurs et introducteurs identifiés, notamment chez les importateurs de produits d’Asie du Sud-Est) et à la distribution (vente d’ustensiles de cuisine et d’articles de table au détail, vente aux professionnels de l’agroalimentaire, enseignes à marque culinaire, jardineries ou enseignes de vente à distance).
Ils ont porté sur l’étiquetage, la traçabilité, les bonnes pratiques de fabrication, la déclaration de conformité ainsi que sur la nature de l’essence de bois utilisée, les traitements fongicides éventuels du bois, les vernis / revêtements et adhésifs, les éléments indésirables (métaux lourds, formaldéhyde, phtalates…).
Les manquements constatés portent en premier lieu sur l’étiquetage, absent ou incomplet. S’agissant de l’aptitude au contact alimentaire des produits, le taux d’anomalie est de 13,8% et ne concerne que des objets en bambou, avec par exemple la migration de formaldéhyde ou de phtalates.

source vigial – copyright vigial

Le BPA directement absorbé par voie sublinguale

08 octobre 2013 Auteur: vsoldat Catégorie(s): contaminants, Emballages

Des chercheurs de l’Inra et de l’École nationale vétérinaire de Toulouse ont mis en évidence sur un modèle animale une absorption directe du bisphénol A (BPA) au niveau de la bouche. Ces travaux montrent que cette porte d’entrée dans l’organisme conduit à des concentrations dans le sang près de 100 fois supérieures à celles attendues lorsque la même quantité de BPA est absorbée au niveau intestinal. Si cette perméabilité était confirmée chez l’homme, du BPA pourrait directement pénétrer dans l’organisme par la muqueuse buccale, en contournant la fonction protectrice du foie.

source vigial – copyright vigial

Tags:

Un rapport sur l’acrylamide attendu en 2014

08 octobre 2013 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Emballages

L’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) a annoncé qu’elle finalisera d’ici mi-2014 un projet d’avis sur la toxicité pour l’homme de l’acrylamide d’origine alimentaire. L’avis préliminaire de l’Efsa sera mis en consultation en vue de publier un document final au premier semestre 2015.
Dans un avis datant de 2005, l’Efsa avait conclu que l’acrylamide pouvait constituer un risque pour la santé humaine et que des efforts devaient être entrepris pour réduire l’exposition à cette substance.

Les phtalates alimentaires potentiellement associés à l’hypertension

08 octobre 2013 Auteur: spierre Catégorie(s): contaminants, Emballages, SMSA - Sécurité Alimentaire

Les phtalates de haut poids moléculaire (HMW), présents dans les plastiques à base de vinyl utilisés notamment dans les emballages alimentaires, pourraient avoir des effets délétères sur la pression artérielle. Une étude américaine a en effet démontré que le 2-éthylhexylphtalate (DEHP) a un impact sur l’augmentation de la pression artérielle chez les enfants. Ces résultats sont publiés dans la revue « Journal of Pediatrics ».

Source Vigial – copyright vigial