« Traçabilité et sécurité des aliments – Management et hygiène », une des normes du mois – mai 2014

23 juin 2014 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Hygiène, Management, Règlementation - Normes, SMQ - Management de la qualité, Traçabilité logistique

Au sommaire de la sélection de normes et documents normatifs de ce mois : fabrication des emballages destinés aux denrées alimentaires, installations pour spectateurs, produits chimiques utilisés pour le traitement de l’eau des piscines, management de la valeur…

Filières : Abattoirs de volailles français : manque d’hygiène et inspections bâclées

14 février 2014 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Gestion de crise - Fraude, Hygiène, SMSA - Sécurité Alimentaire

La France est épinglée par Bruxelles.

États-Unis : renforcement de l’hygiène dans la filière volailles

18 janvier 2013 Auteur: spierre Catégorie(s): Règlementation - Normes

Le Service d’inspection de la sécurité des aliments (FSIS) du département américain de l’Agriculture a annoncé l’obligation, pour l’ensemble des usines de volaille produisant ou utilisant de la viande hachée, de procéder à la révision de leur système HACCP dans les 90 jours. Parallèlement, le FSIS va démarrer une enquête afin de déterminer la prévalence de Salmonella et Campylobacter dans la viande de volaille hachée crue. Les résultats serviront à élaborer de nouvelles normes de performance pour ces produits.
L’an dernier, deux importants foyers d’intoxication à Salmonella associés à de la viande hachée de volaille ont été signalés aux États-Unis.

source vigial copyright vigial

« La certification RABC est la garantie d’une qualité d’hygiène irréprochable », selon le PDG du groupe RLD

01 juillet 2012 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Economie - Entreprises - Distribution, Hygiène, microbiologie, Nouvelles technologies - process

La certification RABC se base sur la norme NF EN 14065, qui permet de définir et de mettre en œuvre les actions ayant pour but d’assurer la qualité microbiologique des textiles utilisés dans des secteurs tels que la santé. Témoignage du Groupe RLD.

Pour des machines ergo-hygiéniques

01 décembre 2011 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Hygiène, Nouvelles technologies - process

Associer l’hygiène et l’ergonomie dans la conception d’une machine, d’une ligne ou d’un atelier, c’est la démarche que proposent le CTCPA et l’ARACT à six entreprises des Pays de la Loire.

L’ozone, une méthode efficace pour la désinfection des sols

24 octobre 2011 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Hygiène

Le centre technologique espagnol Itagra de Palence vient de publier les résultats de ses travaux sur l’efficacité des traitements à l’ozone pour désinfecter les sols agricoles. Les auteurs rapportent qu’une série de tests a permis d’évaluer l’impact de l’ozone sur le développement de différents microorganismes (moisissures, levures, bactéries aérobies mésophiles et agents pathogènes de la fraise) et sur la croissance des plantes adventices. La respiration microbienne (respirométrie) ainsi que les propriétés physico-chimiques du sol ont également été mesurées.
Concernant les microorganismes mésophiles, les chercheurs ont obtenu un taux de désinfection élevé pour toutes les doses d’ozone testées, avec un maximum de réduction de 95,5% pour 15 minutes de traitement. Par rapport à des traitements phytosanitaires habituels, les résultats obtenus sont jugés équivalents, voire supérieurs.
Parallèlement, les résultats obtenus sur les agents pathogènes de la fraise indiquent que si l’ozone se diffuse dans le sol, il n’est pas capable, aux doses appliquées, de traverser les membranes végétales comme celles du blé. Par conséquent, certains agents pathogènes peuvent persister. Néanmoins, les tests montrent que l’ozone ralentit la croissance des champignons et moisissures.
Enfin, les mesures de la respirométrie microbienne confirment une réduction des microorganismes du sol sous l’effet des traitements à l’ozone. Les meilleurs résultats (-64,7%) ont été obtenus pour 15 minutes de traitement.

source : vigial www.vigial.com

Découvrez les candidats « Qualité » à la Palme de l’innovation

24 octobre 2011 Auteur: vsoldat Catégorie(s): évènement, Hygiène, Nouvelles technologies - process, SMSA - Sécurité Alimentaire

Du laboratoire, à l’éclairage en passant par la détection. Cette année, de nombreuses nouveautés « Qualité » vous attendent sur le Cfia Metz.

lire la suite

Nouveau film antibactérien

25 juillet 2011 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Hygiène, microbiologie

Nouveau film antibactérien

Une entreprise espagnole a développé un nouveau film alimentaire garantissant une protection efficace contre les contaminations. Selon Derprosa, société basée à Alcalá la Real dans le sud de l’Espagne, ce nouveau film en polypropylène offre une solution rapide et efficace au problème de contamination microbienne rencontré par les industriels en réduisant de 99,9% la croissance des bactéries en contact avec le film. Des tests en laboratoire ont démontré son efficacité contre E. coli et S. aureus.

Source : www.vigial.com

Des surfaces de travail intelligentes pour l’alimentaire

16 juin 2011 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Hygiène, microbiologie

Des chercheurs américains développent des surfaces de travail possédant une activité antimicrobienne régénérable.

Une équipe américaine de l’Université du Massachussetts (Amherst) cherche à développer une nouvelle méthode pour modifier les surfaces de travail des usines de transformation alimentaires en ajoutant un revêtement nanométrique contenant un composé antimicrobien ayant la capacité de régénérer sa capacité antimicrobienne.

L’objectif de l’équipe américaine est d’incorporer à divers matériaux (plastiques et acier inoxydable) une structure chimique composée de N-halamines. Les N-halamines sont des composés organiques azotés liés à des halogènes, connus par leur efficacité antimicrobienne. L’activité antimicrobienne du revêtement ainsi déposé se régénère après une désinfection à l’eau de Javel.

Les études menées par l’équipe américaine montre que la technologie développée permet de réduire de 5 log les populations de germes Gram + et Gram – comme Listeria monocytogenes et Escherichia coli. Ils tentent maintenant d’optimiser la durée de vie du revêtement antimicrobien et de démontrer également la stabilité du revêtement vis-à-vis de l’abrasion mécanique et des solutions de nettoyage.

Pour l’instant, cette technique n’a été testée qu’au stade laboratoire sur de petites surfaces. L’objectif est donc de pouvoir l’adapter à l’industrie sachant que cette technologie existe déjà pour le textile en milieu hospitalier. Elle pourrait s’appliquer aux joints, plans de travail et convoyeurs.

Contact :

Julie M. Goddard

University of Massachusetts

Department of Food Science

Amherst

MA 01003

Etats-Unis d’Amérique

Courriel: goddard@foodsci.umass.edu

Ce communiqué a été rédigé à partir de l’article :

« Scientists developing ‘rechargeable’ antimicrobial layer for food processing surfaces » ; R. Harrington ; FoodProductionDaily.com, 24-Feb-2011,

http://www.foodproductiondaily.com/Processing/Scientists-developing-rechargeable-antimicrobial-layer-for-food-processing-surfaces

Mentionné et commenté dans :

« Veille scientifique et technique des filières bovines et ovines » – Bulletin n°16 – Avril 2011 ; Adiv, Institut de l’Elevage, Interbev, 43 pages

Et dans :

« Promethiaa » ; n°105, du 15 au 30 avril 2011 ; CTCPA

Source : vigiviande

Hygiène des aliments : des notes sur les portes des restaurants

03 décembre 2010 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Hygiène, Règlementation - Normes, Restauration Collective, SMSA - Sécurité Alimentaire

Chez nous, on s’en remet aux opérations « coups de poing », comme l’atteste l’opération fêtes de fin d’année selon la note de service DGAL/SDSSA/N2010-8319 du 22 novembre 2010 et plus antérieurement, l’opération Alimentation Vacances en été, voir Ça sert à quoi une opération alimentation vacances ?
En Belgique, il y a les …