Forte hausse des intoxications aux champignons

28 septembre 2014 Auteur: vsoldat Catégorie(s): contaminants, Gestion de crise - Fraude, microbiologie

Selon l’Institut de veille sanitaire (InVS), 240 cas d’intoxications aux champignons ont été répertoriés en France entre le 1er juillet et le 17 août, contre 95 cas pour la même période de 2013. Quatre régions du sud sont particulièrement concernées par cette recrudescence : Midi-Pyrénées, Rhône-Alpes, Languedoc-Roussillon et Provence-Alpes-Côte d’Azur. L’InVS estime que cette augmentation s’explique essentiellement par le temps pluvieux qui a fait apparaître de manière précoce les champignons cette année.

Source www.vigial.com – copyright vigial

États-Unis : hausse des intoxications alimentaires associées aux produits importés

14 juin 2012 Auteur: vsoldat Catégorie(s): contaminants, Gestion de crise - Fraude, microbiologie

Une enquête réalisée par les Centres américains de prévention et de contrôle des maladies (CDC) a révélé une augmentation des intoxications alimentaires associées aux produits d’importations aux États-Unis. Tandis que les importations d’aliments ont quasiment doublé entre 1998 et 2007, les cas d’intoxication alimentaire liés à ces produits ont également fortement augmenté. Les CDC estiment que sur la période 2005-2010, 17 des 39 épidémies liées à des produits originaires de 15 pays sont survenues en 2009 et 2010. Dans 45% des intoxications reliées à des produits importés, les aliments en cause étaient originaires d’Asie. Le poisson et les épices arrivent en tête des produits les plus fréquemment impliqués.

copyright vigial

Intoxications alimentaires en Allemagne : le point sur la situation en France

31 mai 2011 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Gestion de crise - Fraude, Hygiène

Une épidémie d’intoxications d’origine alimentaire due à une bactérie, de type « Escherichia coli enterohémorragique », touche en particulier l’Allemagne, à la suite de l’importation d’Espagne de concombres qui seraient à l’origine de cette épidémie.
La transmission de cette bactérie s’effectue essentiellement par l’ingestion d’aliments contaminés, cette contamination ayant pu être provoquée par un contact avec des déjections d’animaux domestiques ou sauvages lors de la culture ou de la manipulation. Sa (…) pour lier la suite cliquez ici