Les micro-ondes, une technologie prometteuse pour la sécurité alimentaire

08 octobre 2013 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Nouvelles technologies - process, SMSA - Sécurité Alimentaire

Des chercheurs de l’Université Texas Tech (États-Unis), via la société MicroZap, ont développé une méthode de décontamination des aliments et de l’eau utilisant des micro-ondes, et dont les applications commerciales sont prometteuses. La technologie a été développée à l’origine en Italie et utilise des micro-ondes pour élever la température de surface des produits alimentaires afin de tuer les organismes pathogènes présents, sans altérer les qualités sensorielles du produit.
Des essais ont montré que la méthode pouvait être utilisée sur une large gamme d’aliments, dont les produits à base de viande et les fruits et légumes frais. Le traitement du pain a par ailleurs permis d’atteindre une durée de vie de 60 jours. Selon MicroZap, la technologie pourrait également être utilisée pour produire de l’eau potable dans les pays en développement.

source vigial copyright vigial

Fluides frigorigènes : vers une nouvelle donne

24 février 2013 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Nouvelles technologies - process

Le 24 janvier, l’association AFCE a transmis au gouvernement sa position quant aux propositions de la Commission européenne de révision de la réglementation sur les gaz fluorés. Quelques jours plus tard, le salon Sirha 2013 est une première occasion de découvrir des initiatives des équipementiers du froid.

Tags: ,

Poisson : les rayons X améliorent les rendements de parage

01 juillet 2012 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Economie - Entreprises - Distribution, Hygiène, Nouvelles technologies - process, SMSA - Sécurité Alimentaire

La société islandaise Valka ehf a développé un procédé breveté pour le parage et la mise en portion de filets de poisson. Il combine la vision rayons X, l’analyse 3D de l’image et un contrôle robotisé des jets d’eau.

Mieux conserver et valoriser les poudres laitières

01 juillet 2012 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Additifs Alimentaires - Ingrédients, Nouvelles technologies - process, Nutrition, R&D

Lors de sa récente assemblée générale, Bretagne Biotechnologies Alimentaires (BBA) a présenté trois des douze projets qu’elle a initiés depuis 2006. Parmi eux, le projet « Poudres » et ses retombées industrielles.

Un groupe de coordination AFNOR « Nanotechnologies » pour assurer la cohérence des différents travaux nationaux

19 avril 2012 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Economie - Entreprises - Distribution, Nouvelles technologies - process

AFNOR vient de créer un groupe chargé de coordonner les travaux de normalisation français sur les nanotechnologies. La première réunion a eu lieu le 15 février 2012 et a permis un premier échange d’informations entre les représentants des commissions AFNOR et des bureaux de normalisation.

Nouveau traitement électro-membranaire pour l’acidification du vin

15 mars 2012 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Nouvelles technologies - process, R&D

La société Oenodia, division œnologie d’Eurodia Industrie, a mis au point en collaboration avec l’unité expérimentale de PechRouge de l’Inra de Montpellier un procédé d’électrodialyse pour l’acidification (ajustement de pH) et la stabilisation tartrique du vin. Le procédé électro-membranaire sans intrants œnologiques (addition de sulfites) consiste à soustraire le potassium, principal composant du vin qui joue sur le pH, afin de l’acidifier. L’électrodialyse permet d’ajuster le pH au 0,1-0,3 nécessaire.

copyright vigial www.vigial.com

Rapport de la Commission sur les produits traités par ionisation

15 mars 2012 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Nouvelles technologies - process, SMSA - Sécurité Alimentaire

Selon un nouveau rapport de la Commission européenne couvrant la période allant du 1er janvier au 31 décembre 2010, l’irradiation des aliments peine à s’imposer dans l’industrie agroalimentaire. Moins de 10.000 tonnes (9.263,4 tonnes exactement) de denrées et ingrédients alimentaires ont en effet été traités par ionisation dans l’UE en 2010, dont 88,55% dans trois États membres : la Belgique (63,11%), les Pays- Bas (16,63%) et la France (11,06%). Trois catégories de produits ont constitué la majeure partie du volume irradié : les cuisses de grenouilles (47,67%), la volaille (22,5%) et les fines herbes et épices (15,86%).
Les États membres ont fourni des informations sur les contrôles effectués au stade de la commercialisation des produits. Au total, 6 244 échantillons ont été prélevés par 24 États membres, dont 69,17% pour 3 États membres (52,16% en Allemagne, 10,47% aux Pays- Bas et 6,53% au Royaume-Uni). 6.052 échantillons (96,92%) étaient conformes aux dispositions réglementaires et 144 (2,3%) ont été jugés non conformes. Les motifs de non-conformité sont, dans la plupart des cas, un étiquetage incorrect et un traitement par ionisation interdit pour la catégorie concernée.

copyright vigial www.vigial.com

Du silicone aux ions argent pour l’industrie laitière

15 mars 2012 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Emballages, microbiologie, Nouvelles technologies - process

Un nouveau matériau en silicone enrichi en ions argent, capable d’absorber et détruire certains agents pathogènes comme E. coli et Salmonella, devrait permettre de renforcer les normes de sécurité dans le secteur de la transformation laitière. Mise au point par le Britannique Silicone Engineering, la gamme de tuyaux et tubes NeutraSil libère en continu des ions argent bactéricides qui préviennent la croissance des microorganismes et la colonisation bactérienne à la surface du silicone. Selon Silicone Engineering, la technologie permet de réduire la présence d’E.coli et de Salmonella de 99,99% durant 6 heures.

copyright vigial www.vigial.com

De la viande issue de cellules souches dévoilée à l’automne

15 mars 2012 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Additifs Alimentaires - Ingrédients, Nouvelles technologies - process, R&D

Le Dr Mark Post, médecin de formation et patron du département de physiologie de l’Université de Maastricht (Pays-Bas), a annoncé qu’il dévoilera en octobre prochain le tout premier hamburger créé à partir de viande bovine issue de cellules souches.
Selon les chercheurs, la viande produite à partir de cellules de bovins cultivés dans du sérum foetal de veau présentera la même structure que les originaux. Cette viande pourra par ailleurs être contrôlée pour présenter certaines qualités, comme une forte teneur en acides gras polyinsaturés (Omega-3).
Au total, ce premier hamburger expérimental aura coûté 250.000 euros. Le projet a été financé par un riche donateur, avec l’objectif de réduire le nombre d’animaux abattus pour leur viande et de limiter les émissions de gaz à effet de serre résultant de l’élevage.

copyright vigial www.vigial.com

Des infrarouges pour garantir la sécurité des amandes

15 mars 2012 Auteur: vsoldat Catégorie(s): microbiologie, Nouvelles technologies - process, SMSA - Sécurité Alimentaire

Des chercheurs du Service de recherche agricoles des États-Unis (ARS) ont mis au point une nouvelle technique de pasteurisation des amandes basée sur le traitement infrarouge.
La méthode SIRHA (pour « infrarouges séquentiels et air chaud ») repose sur un traitement thermique infrarouge suivi par une phase de torréfaction à l’air chaud. Des essais en laboratoire ont montré que le traitement infrarouge SIRHA, en tant que procédé non chimique, offre une solution simple, sûre, économe en énergie et écologique pour réduire les populations de Salmonella enterica jusqu’à des niveaux reconnus comme sans danger pour les consommateurs.

copyright vigial www.vigial.com