Vers des viandes classées par étoiles

28 septembre 2014 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Economie - Entreprises - Distribution, étiquetage

Conformément à l’arrêté du 10 juillet 2014 modifiant l’arrêté du 18 mars 1993 relatif à la publicité des prix des viandes de boucherie et de charcuterie, les grandes et moyennes surfaces pourront prochainement utiliser des dénominations plus génériques pour la vente de viandes de bœuf, veau et ovins en libre-service. Dans le but de simplifier l’information pour les consommateurs, l’arrêté prévoit également un système de tri avec des mentions qualitatives allant de une à trois étoiles, à la manière du mode de classement des hôtels. Une recommandation du mode de cuisson sera également mise en avant. Ces dispositions seront applicables dès fin 2014.

Source www.vigial.com – copyright vigial

L’Efsa suggère de prolonger la durée légale de stockage des viandes

28 septembre 2014 Auteur: vsoldat Catégorie(s): HACCP

Le temps écoulé entre l’abattage et le hachage de la viande peut être prolongé sans causer de croissance additionnelle de bactéries pathogènes pourvu que les températures de stockage permises soient diminuées. C’est la principale conclusion d’un avis scientifique de l’EFSA dans lequel ont été évaluées des combinaisons de durées de stockage et de températures de stockage pour différents types de viandes et dans lequel la croissance bactérienne observée dans ces scénarios est comparée par rapport aux normes actuelles.

Belgique : du porc dans 6% des plats à base de bœuf

28 septembre 2014 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Gestion de crise - Fraude

Selon les chiffres dévoilés par le Service public fédéral de l’économie (SPF Économie), 16% des échantillons de viande de bœuf fraîche et de plats préparés à base de viande bovine testés en 2013 en Belgique ont révélé la présence de traces de viande de porc. Dans 6% des cas, la proportion de viande de porc mise en évidence était significative (supérieure à 1%). 3 échantillons contenant du porc ont également révélé la présence de viande de cheval.

Source www.vigial.com – copyright vigial

Premiers agréments USDA pour le Jambon de Bayonne

28 septembre 2014 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Economie - Entreprises - Distribution

Deux premiers producteurs de Jambon de Bayonne ont obtenu l’agrément du département américain de l’Agriculture (USDA) pour exporter aux États-Unis : l’abattoir Fipso à Lahontan (64) pour l’abattage et la découpe et celui de Delpeyrat à Aïcirits (64) pour la salaison. Les premiers jambons agréés seront prêts pour l’exportation d’ici un an. Les produits exportés seront commercialisés en GMS (prétranché en barquette), en épicerie fine (jambon entier ou tranché), et en RHF.
De nouveaux agréments devraient être accordés prochainement, notamment aux Salaisons de l’Adour (65) et à la société Pierre Oteiza (64). D’autres candidats sont également pressentis.

Source www.vigial.com – copyright vigial

Un foyer de Listeria fait 15 morts au Danemark

28 septembre 2014 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Gestion de crise - Fraude, microbiologie

Le Statens Serum Institut (SSI) a confirmé le décès de 15 personnes dans le cadre d’une épidémie d’infections à Listeria monocytogenes en cours au Danemark. Au total, 38 personnes ont été contaminées par la bactérie. L’origine de l’épidémie a pu être reliée à des « rullepølse », une spécialité danoise à base de porc roulé et épicé. 30 produits, dont du saucisson et des hot dogs, ont été retirés de la vente et le producteur a suspendu son activité.

Source www.vigial.com – copyright vigial

Bruxelles va durcir les règles d’identification des chevaux

28 septembre 2014 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Gestion de crise - Fraude, Règlementation - Normes, Traçabilité logistique

Une proposition de la Commission visant à réviser les règles d’identification des chevaux a été approuvée la semaine dernière par les experts des États membres de l’UE. Le règlement révisé prévoit un système européen plus fiable et plus sûr pour l’enregistrement et l’identification des chevaux dans l’UE. L’un de ses objectifs fondamentaux est d’éviter que les chevaux à exclure de la chaîne alimentaire ne soient abattus accidentellement ou frauduleusement à des fins de consommation humaine.
Les nouvelles règles exigeront que les poulains soient dotés d’un passeport unique comportant un numéro d’identification unique, et ce avant leur premier anniversaire. Ce passeport fera aussi office de dossier médical et accompagnera le cheval toute sa vie. Tous les chevaux nés après le 1er juillet 2009 devront porter une micropuce. Des caractéristiques techniques de sécurité ont également été mises en place pour réduire le risque de falsification des passeports.
La création d’une base de données centralisée obligatoire dans tous les États membres aidera les autorités compétentes à mieux contrôler la délivrance des passeports par les différents organismes habilités à les émettre. Pour les détenteurs, elle simplifiera aussi considérablement les procédures de mise à jour des données d’identification, à la fois dans le passeport et dans la base de données de l’organisme émetteur.
Le règlement s’appliquera à partir du 1er janvier 2016. Toutefois, les pays de l’UE ne disposant pas encore d’une base de données centralisée auront jusqu’au 1er juillet 2016 pour en mettre une en place.

Source www.vigial.com – copyright vigial

Règlement (CE) n° 1760/2000 du Parlement européen et du Conseil du 17 juillet 2000 établissant un système d’identification et d’enregistrement des bovins et concernant l’étiquetage de la viande bovine et des produits à base de viande bovine, et abrogeant le règlement (CE) n° 820/97 du Conseil (version consolidée)

28 septembre 2014 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Règlementation - Normes

texte

Chine : 340 licenciés à la suite du scandale de la viande avariée

28 septembre 2014 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Gestion de crise - Fraude

La société Shanghai Husi Food Co, au cœur d’un scandale alimentaire ayant éclaté en juillet dernier en Chine (voir l’articleChine : des sanctions contre le fournisseur de viande de McDonald´s et KFC), a décidé de licencier 340 employés. Accusée d’avoir vendu de la viande avariée à des grandes chaînes de restauration rapide (dont KFC, McDonald’s, Pizza Hut, Dicos et Starbucks), l’activité de la société, filiale de l’Américain OSI, est au point mort depuis l’annonce du scandale. 226 employés et 114 sous-traitants, sur un total de 500 salariés, seront licenciés dès cette semaine. Parallèlement, l’enquête des autorités locales se poursuit

Source www.vigialcom – copyright vigial

Norvège : des défauts dans la filière volailles

28 septembre 2014 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Gestion de crise - Fraude, microbiologie

L’Association européenne de libre-échange (AELE) a signalé des défauts mineurs dans le système de contrôle des viandes de volaille mis en œuvre par la Norvège. Néanmoins, les produits de volaille norvégiens sont généralement conformes à la législation de l’Espace économique européen (EEE) en matière de sécurité alimentaire.

La filière bovine prépare un "plan de bataille sur les prix"

24 mars 2014 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Additifs Alimentaires - Ingrédients, Gestion de crise - Fraude, Non classés