La DGAL propose d’identifier les restaurants par des smileys

28 septembre 2014 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Economie - Entreprises - Distribution, Restauration Collective

La Direction générale de l’Alimentation (DGAL) envisage d’apposer un « smiley », vert qui rit ou rouge qui pleure, à l’entrée des restaurants pour renseigner les clients sur chaque établissement. Selon Patrick Dehaumon, directeur de la DGAL, « cette pratique existe déjà dans certains pays », notamment au Danemark, à New York et à Shanghai.

« Fait maison » : les frites font bande à part

18 août 2014 Auteur: vsoldat Catégorie(s): étiquetage, Restauration Collective

Le décret sur le « fait maison » qui vient d’être publié au Journal officiel introduit des mesures spécifiques pour frites. Tandis que tous les légumes surgelés peuvent prétendre à la mention « fait maison », les frites surgelées, pour leur part, ne le peuvent pas. Le texte stipule en effet que « les produits qui ont été réceptionnés par le professionnel épluchés

Le décret d’application du fait maison est paru dimanche 13 juillet au Journal Officiel

18 août 2014 Auteur: vsoldat Catégorie(s): étiquetage, Règlementation - Normes

Le décret d’application du « fait maison », publié au JO le 13 juillet, est entré en vigueur le 15 juillet, rapporte « L’Hôtellerie-restauration ». Le produit brut y est défini comme « un produit alimentaire n’ayant subi aucune modification importante, y compris par chauffage, marinage, assemblage ou une combinaison de ces procédés ».

Fait-maison : comment ça marche ?

18 août 2014 Auteur: vsoldat Catégorie(s): étiquetage, Règlementation - Normes

Prévue dans la loi relative la consommation, l’idée de mettre en évidence le « fait-maison » dans les restaurants devient réalité avec l’entrée en vigueur de la mesure, aujourd’hui mardi 15 juillet 2014.

Sodexo condamnée par la ville de Marseille

10 décembre 2013 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Gestion de crise - Fraude

La société Sodexo a été condamnée la semaine dernière par la ville de Marseille à une amende comprise entre 2.000 et 5.000 euros. Cette sanction intervient après que du riz contenant des asticots ait été servi dans 5 écoles primaires de la collectivité. La société devra également rembourser les repas et fera l’objet d’une enquête administrative. Toutefois, certains parents d’élèves estiment que ces mesures ne suffisent pas et demandent la rupture du contrat liant la ville à Sodexo.

vigial copyright vigial

Bilan de l’Opération Interministérielle Vacances 2012

25 juin 2013 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Economie - Entreprises - Distribution, SMSA - Sécurité Alimentaire

Dans le cadre de l’Opération Interministérielle Vacances 2012, les agents de la DGCCRF ont effectué 31.439 interventions dans 28.284 établissements spécialisés dans différents secteurs d’activité : offres touristiques sur internet, transport, activités de loisirs et produits alimentaires. Au total, près de 107.000 vérifications ont été opérées.

Dans le secteur alimentaire, les contrôles ont été effectués en GMS, dans la restauration et dans les commerces de bouche. Les manquements les plus couramment observés concernent :
– le non-respect des règles générales d’hygiène des locaux et des denrées, les températures de conservation excessives, l’absence d’autocontrôle et de traçabilité des produits, l’absence de formation de base à l’hygiène des acteurs de la remise directe (professionnels comme salariés « temporaires »), en particulier en restauration et à la distribution ;
– l’utilisation abusive du terme boulangerie dans le secteur de la boulangerie-pâtisserie ;
– une certaine approximation dans les étiquetages informatifs dans le secteur des fruits et légumes.

Dans le domaine de la restauration, les contrôlés ont donné lieu à 235 mesures administratives et 7,9% de procès verbaux pour la restauration classique (contre 215 et 7,2% en 2011), et à 45 mesures administratives et 5,6% de PV pour la restauration rapide (contre 139 et 4,7% en 2011).

Dans le secteur de la distribution, les anomalies le plus souvent constatées concernent l’information sur les prix et les conditions de vente, l’étiquetage des denrées, la tromperie et la publicité de nature à induire en erreur, l’hygiène et les températures de conservation.
Les 8.928 vérifications réalisées chez 2.364 commerçants non sédentaires ont donné lieu à 163 PV et 48 mesures administratives.
En GMS, les 5.428 vérifications réalisées dans 1.304 établissements ont donné lieu à 162 PV et 48 mesures administratives.

source vigial copyright : vigial

 

Allemagne : des recommandations sur l’hygiène en restauration commerciale et collective

07 juin 2013 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Hygiène

L’Institut allemand d’évaluation des risques (BfR) et l’organisation Aid Infodienst ont publié une brochure sur les règles d’hygiène relatives à la préparation des aliments dans les cuisines industrielles.
Le BfR rappelle que 100.000 cas d’infection causés par des micro-organismes d’origine alimentaire sont signalés chaque année en Allemagne.

guide (anglais)

Source Vigial copyright vigial

France : McDonald’s France a suspendu ses approvisionnements auprès de Castel Viandes

06 mai 2013 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Gestion de crise - Fraude, SMSA - Sécurité Alimentaire

McDonald’s France a fait savoir qu’il avait suspendu dès le 1er mars 2013, par précaution, ses approvisionnements auprès de Castel Viandes, « immédiatement après avoir eu connaissance des suspicions de tromperie entre Castel Viandes et un autre de ses clients ».

Enquête aux Pays-Bas sur des hamburgers potentiellement contaminés par E. coli

01 mars 2013 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Gestion de crise - Fraude, microbiologie

Les services de sécurité alimentaire des Pays-Bas analysent actuellement des burgers produits sur le territoire national et vendus en Suède, afin de confirmer ou non la présence de la bactérie Escherichia coli.
Six tonnes de hamburgers et de viande pour kebab ont été retirées des supermarchés suédois après que deux enfants ayant consommé ces produits sont tombés malades. Les viandes contaminées par une souche d’E. coli entérohémorragique (ECEH) n’auraient pas été cuites correctement. La viande impliquée a été transformée aux Pays-Bas par la société Beimer Meat, basée à Enschede dans l’Est du pays. Selon les services sanitaires, la société importe ses viandes de Pologne, Hongrie, du Royaume-Uni et de Lettonie.

source Vigial  copyright Vigial

France : le défi de la restauration en prison

28 février 2013 Auteur: vsoldat Catégorie(s): Economie - Entreprises - Distribution

La restauration en milieu carcéral constitue un réel défi de par la diversité de la population à nourrir et des contraintes à respecter (trois repas par jour par détenu pour un coût de 3,50 euros par repas), selon « Cuisine Collective ». Depuis 2009, l’arrivée de référents restauration a permis d’améliorer l’offre alimentaire.